Rendez-vous au Festival Romantika à Paris du 3 au 10 juillet, à Paris / Rendez-vous at the Festival Romantika in Paris From July 3rd to 10th.

A presque 6 mois d’existence, le Blog Parisien MissaParis vous présente en exclusivité sa toute première interview !

Sophie, co-fondatrice et organisatrice de l’association Romantika et du Festival éponyme, nous explique son projet…

MissaParis : L’association Romantika, c’est quoi ?
Sophie : L´association Romantika a été créée dans le but de promouvoir le romantisme, courant littéraire, artistique et musical du XIXème siècle.
Le romantisme prône une victoire des affects sur la raison, des sentiments sur le logos et de la passion sur le rationnel. Il exalte les émois intérieurs, l´amour troublé/impossible ou perdu et renouvelle la place de l´Homme au sein de la nature: ce dernier ne s´y oppose pas ou ne souhaite pas en prendre possession mais vit en harmonie avec elle.
L´idée de promouvoir le romantisme est venue suite à un constat simple: aujourd´hui, l´acception moderne du romantisme est synonyme de “fleur-bleue”, galanterie, bref du jeune homme courtois et sensible qui offre des fleurs à sa dulcinée (ce qui n´est quand même pas pour nous déplaire, pas vrai?).
Les membres de l´association ont souhaité montré que le courant romantique était beaucoup plus subtil et riche que cette réduction
.

MissaParis : Romantika avec un “k”… D’où vient ce nom ?
Sophie : Romantika signifie “romantique” en esperanto. Notre objectif étant d´être accessible à tous les publics, profanes comme amateurs, nous avons choisi d´insister sur le caractère universel du romantisme. Qui plus est, le romantisme a séduit toute l´Europe du XIXème siècle, franchissant les frontières et les barrières culturelles et linguistiques.

MissaParis : Si le but de l’association est déjà de promouvoir le romantisme, pourquoi avoir choisi d’organiser en plus un Festival ?
Sophie : Afin de montrer tous les aspects du romantisme. Ce courant a en effet touché tous les domaines (lettres, poésie, musique, peinture, philosophie). L´idée était ainsi de sensibiliser le public à la dimension “totale” et complète du romantisme.

MissaParis : A quelles activités pourront assister les participants ?
Sophie : Il y aura 4 évènements répartis sur les week-ends du 3 et 4 et du 10 et 11 juillet:
– un café philo le 4 juillet au café des Phares à Bastille;
– des récitations de poésies en costumes d´époque au musée de la vie romantique les 3 et 4 juillet de 15h à 16h;
– un ciné-philo le 11 juillet sur le film “Bright star” de Jane Campion;
– un concert de lieder (chant+piano) dans la salle des fêtes de la mairie du 4ème le 10 juillet de 15h à 17h.

MissaParis : Quel programme ! Et quelles figures emblématiques du romantisme aurons-nous la chance de voir et écouter ?
Sophie : Le festival Romantika Paris est entièrement organisé par de jeunes bénévoles. Les comédiens qui réciteront les poésies étudient le théâtre au cours Florent ou dans des conservatoires parisiens, alors que les musiciens sont de jeunes professionnels.
La récitation de poésies se fera dans 3 langues: français, anglais et italien, dans le but de montrer le caractère européen du romantisme. Des oeuvres de Keats, Lord Byron, Musset, Hugo, Lamartine, Leopardo, Foscolo et Goethe sont ainsi programmées.

MissaParis : Et pourquoi avoir choisi d’organiser ce festival à Paris ? Peux-tu nous expliquer le choix des lieux associés à l’évènement ?
Sophie : Nous avons choisi Paris car il nous semble que c’est une ville éminemment romantique au sens moderne de l´acception du terme. Nous avons donc choisi d´utiliser le potentiel romantique parisien afin de diffuser les idéaux de l´esthétique romantique.
Au départ, les poésies devaient être récitées dans des lieux hautement symboliques et romantiques comme la Tour Eiffel, le Sacré-Coeur, Notre-Dame ou le jardin du Luxembourg. À tout hasard, nous avons sollicité le Musée de la vie romantique dont l´objectif est également la mise en valeur du patrimoine de l´époque romantique. Ce dernier a tout de suite accepté d´accueillir la récitation de poésies, l´aventure a donc continué…

MissaParis : Le Festival Romantika a ainsi également pour but de nous montrer un tout autre Paris, sous l’angle du romantisme. Mais existe-t-il donc vraiment un “Paris romantique” ?
Sophie : Paris historique, Paris touristique mais surtout Paris romantique!
Paris accueille en effet des millions d´amoureux chaque année. C´est vrai que l´atmosphère y est particulière, les monuments absolument splendides et que la Seine ne gâche rien au paysage urbain, bien au contraire!
Qui n´a pas rêvé d´une promenade au clair de lune sur les quais de Seine après avoir admiré Notre-Dame?
(Avis aux amateurs!)

MissaParis : Paris romantique, c’est une idée acceptée ! Mais quel lieu parisien symbolise le mieux le romantisme, et pourquoi ?
Sophie : D´un point de vue strictement personnel, je dirais que ce sont les ponts (notamment le Pont des Arts) car ils offrent une vue différente de la Ville et permettent en même temps de s´évader par la contemplation de la Seine.

MissaParis : Un dernier mot sur le Festival Romantika ?
Sophie : Romantika c´est pas du blabla !

La première édition du Festival Romantika Paris se déroulera du 3 au 10 juillet 2010 à Paris. Merci à Sophie pour nous avoir fait partager sa passion du romantisme, à (re)découvrir lors du Festival, auquel elle espère voir le maximum d’entre vous y participer !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Festival Romantika Paris : www.romantikaparis.com

Propos recueillis par MissaParis.

_______________

At almost 6 moths of existence, the Parisian Blog MissaParis presents in exclusivity its first interview !

Sophie, co-founder and organizer of the association Romantika and of the eponymous Festival, explains us her project:

MissaParis : The Romantika Association, what is this ?
Sophie : The Romantika association has been created to promote romantism, literary, art and musical trend of the XIX th century. Romantism advocates a victory of the feelings over reason and of passion over rational. […]

The idea of promoting romantism has come after a simple report: nowadays the current acceptation of romantism is synonymous of « softie », of gallantry, so of the young courteous and sensitive man who offers flowers to his lady-love (that is not unpleasant, is it ?). The association members have wanted to show that the romantic trend was so much more subtil and rich than this reduction.


MissaParis : Romantika with a “k”… Where does this name come from ?
Sophie : Romantika means “romantic” in esperanto. Our goal is to be accessible to all the public, novices and experts; we have chosen to insist on the universal aspect of the romantism. Moreover, the romantism has seduced the entire XIXth-century Europe, beyond the borders and the cultural and linguistic barriers.


MissaParis : If the goal of the Association is already to promote the romantism, why having chosen to organize a Festival in addition ?
Sophie : To show all the aspects of romantism. In fact this trend has touched all the areas (litterature, poesy, music, painting, philosophy). The idea has been to increase public awareness of the « total » and complete dimension of romantism.

MissaParis : What kind of activites will the participants attend to ? ?
Sophie : There will be 4 events on the weekends of July 3rd and 4th and July 10th and 11th: :
– a « café-philo » on July 4
th at the café des Phares at Bastille;
– rreciting of poesy in period costumes at the Musée de la Vie romantique on July 3
rd and 4th from 3 pm to 4 pm;
– a ciné-philo on July 11
th with the movie “Bright star” from Jane Campion;
– a concert of lieder (songt+piano) in the festival room of the Courthouse of the 4
th arrondissement on July 10th from 3 pm to 5 pm.


MissaParis : What a programme ! And which famous characters of romantism will we be lucky to see or to listen to ?
Sophie : The Romantika Paris Festival is entirely organized by young volunteers. The actors who will recite the poems are current students at the Cours Florent or in Parisian academies, while the musicians are young professionnals.
The reciting of the poems will be in 3 languages : French, English and Italian, to show the European aspect of romantism. Pieces of Keats, Lord Byron, Musset, Hugo, Lamartine, Leopardo, Foscolo and Goethe are also programmed.


MissaParis : And why having chosen to organize this festival in Paris ? Can you explain the choice of the places where the events will take place ?
Sophie : We have chosen Paris because it seems to us that it is a city eminently romantic in the modern meaning of the acceptation of this word. So we have chosen to use the Parisian romantic potential to spread the ideals of the romantic aesthetics.
First the poems were to be recited in places very symbolic and romantic as the Eiffel Tower, the Sacré-Coeur, Notre-Dame or the Jardin du Luxembourg.
By chance we asked the Musée de la vie romantique which goal is also to emphasis the patrimony of the romantic period. The Museum immediatly accepted to welcome the reciting of poems, the adventure has continued…


MissaParis : The Romantika Festival also wants to show another Paris, the romantic one. But is really there a « romantic Paris » ?
Sophie : Historical Paris, tourist Paris but particularly romantic Paris ! In fact Paris welcomes billions of lovers each year. That is true that the atmosphere is particular, monuments really splendid and the Seine wastes nothing of the urban landscapes, that is even the contrary ! Who has never dreamed of a moonlight walking along the Seine banks after having admired Notre-Dame ?
(Who wants to do that ?!)


MissaParis : Romantic Paris, that is an accepted idea ! But which Parisian place symbolises the best romantism and why ?
Sophie : To my personal point of view, I would say bridges (the Pont des Arts for instance) because they offer a different view of the city and enable in the same time to escape by a contemplation of the Seine.


MissaParis : A last word about the Romantika festival ?
Sophie : Romantika that is not blabla !


The first edition of the Romantika Paris Festival will take place from July 3rd to July 10th in Paris.

Thanks to Sophie for sharing her passion of romantism, to (re)discover at the festival, where she hopes to see most of you !

To know more, rendez-vous on the website of the Romantika Paris festival : www.romantikaparis.com

Interview by MissaParis.

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 Comments on this post

  1. C’est noté! J’y serai!!!!
    Merci pour toutes ces infos…
    Votre fidèle Lili

    lili / Répondre
  2. cela va être génial :) je compte sur vous pour venir nombreux car ils ont travaillé très dur !!

    céline / Répondre
  3. […] Ce concert très réussi a été organisé en partenariat avec  l’association MELOMANIA d’Alain Kremski et l’association ROMANTIKA, dans le cadre de son festival 2010. […]

  4. […] rencontre ? C’est dans le Paris musical, lors d’un concert dans le cadre du Festival Romantika que j’ai pu découvrir Monsieur Alain Kremski. Musicien, compositeur, pianiste et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*