Rencontre avec Sab Will, un photographe britannique amoureux de Paris

Les étrangers aiment Paris. et Paris aime les étrangers. Les deux sont vrais. Et j’ai rencontré quelqu’un qui ne pourrait pas dire le contraire.

Son nom est Sab Will. Il est photographe. Il vit à Paris. Il n’est pas français mais britannique.
Nous nous sommes rejoints dans un salon de thé douillet répondant au nom de “Le Valentin”, passage Jouffroy, avons bu une tasse de “thé des poètes”, le temps pour Sab de me raconter son histoire…

MissaParis : Sab, tu es britannique. Pourquoi avoir choisi de vivre à Paris ?
Sab Will : Oui, je suis britannique. Je suis né en Ecosse et ma famille a déménagé en Angleterre quand j’avais 2 ans. Il y a 17 ans je me suis comme enfui du Royaume-Uni pour faire un tour du monde, afin de chercher l’inspiration. Comme je l’ai trouvé à Paris, je m’y suis arrêté pour jamais ne vraiment en repartir.

MissaParis : Donc tu as un lien très particulier avec Paris ?
Sab Will : Bien sûr, oui. En réalité Paris a pris la décision pour moi de rester. Paris m’a accaparé.

MissaParis : Tu es photographe, peintre, poète… Avant toute quand as-tu débuté la photographie ?
Sab Will : J’ai commencé il y a 20 ans au Royaume-Uni. Je suis un autodidacte car je ne suis pas très fan des gens qui me disent quoi faire et je suis incorrigiblement entêté. J’ai presque laissé tomber quand je suis arrivé en France en 93 mais m’y suis remis très sérieusement il y a quelques années après un séjour en Grèce.
C’est alors devenu clair pour moi que c’était un domaine dans lequel je devais m’impliquer, et la photographie numérique venait juste de concurrencer l’argentique et depuis  il n’y a pas de regard en arrière !

MissaParis : Comment la capitale française t’inspire-t-elle ?
Sab Will : Paris inspire ma photographie, et ma photographie donne vie à ma passion pour cette ville en particulier – aucun autre endroit n’a le même effet sur moi. Je ne préoccupe parfois pas de prendre un appareil photo quand je suis en vacances !
Je suis passionné par cette ville de différentes manières et à différents niveaux. Pour commencer,
‘Paris Set Me Free’ (Paris m’a libéré), dans tous les sens du terme, dit vraiment tout. je me sens créativement libéré et comme prisonnier en même temps.
Mais en tant que photographe de rue ne pensez pas que je prends des photos clichés de couchers de soleil derrière la Tour Eiffel chaque jour – loin de là !  Je dirais qu’environ 50% de mon travail que je publie sur le blog ‘”Paris and I” comporte une sorte d’ironie ou indique que rien n’est parfait comme on voudrait que ce le soit… i

MissaParis : Tu publies tes photographies sur plusieurs sites que tu as créés. Pourrais-tu nous éclairer à ce propos ?
Sab Will : Mon principal site de création est le site Paris Set Me Free site. Ce nom vient d’un poème que j’ai écrit et qui est l’un des plus simples mais aussi l’un des plus significatif pour moi; c’est quand l’importance que Paris avait pour moi est devenue claire dans mon esprit.
Egalement, à côté de ces nombreux blogs, j’ai créé un nouveau site, Paris Photo Walks, pour me concentrer sur les photos de Paris. Mon but est de donner ma représentation photographique personnelle la plus complète de cette ville.

MissaParis : Mais pourquoi sur Internet ?
Sab Will : Parce que ce que j’aime avec Internet, c’est la possibilité de toucher des gens à travers le monde entier. Je publie une photo et 3 minutes plus tard un Australien peut la voir.

MissaParis : Et pourquoi plusieurs sites Internet et pas un unique ?
Sab Will : Pour que les gens puissent choisir par quoi ils sont intéressés : la photographie, la peinture, la poésie…

MissaParis : Tu sembles avoir tant de passions…
Sab Will : Un de mes plus gros problèmes a toujours été que j’essaie de faire  trop de choses qui finissent par être de la merde. A ce jour j’ai finalement réussi à me restreindre à une poignée de domaines artistiques, et je travaille à la folle production de photos et de peintures et de mots qui je l’espère auront un certain sens pour quelqu’un, à commencer par moi !
Paris est un peu comme un cœur déversant des couleurs et des mots et des pixels tout autour de mon corps ! Si quelqu’un m’enlevait cela, je ne sais pas ce que je deviendrais.

MissaParis : Pourrais-tu nous en dire un peu plus sur tes projets en peinture ?
Sab Will : J’ai imaginé un concept autour de l’idée d’infini avec 9 carrés que l’on peut faire bouger afin de créer sa propre composition. C’est une peinture qui n’a ni début ni fin. C’est une métaphore de la vie. Cela semble complet et lorsque l’on bouge certaines parties, cela en créé une nouvelle. C’est comme la rivière de la vie, avec toutes les générations. Les gens peuvent choisir leur propre configuration.

MissaParis : Et quel est ton projet projet ?
Sab Will : L’art de rue ! Et ce un morceau no-officiel de Paris…
[Depuis l’interview ce projet a abouti et vous pouvez le voir en cliquant ici.]

MissaParis : Maintenant l’habituelle question MissaParis ! Quel est ton endroit préféré à Paris ?
Sab Will : C’est une drôle de question… à laquelle il est impossible de répondre !
J’adore la Tour Eiffel évidemment; j’essaie de prendre des photos différents à chaque fois. Mais j’aime aussi les parcs : le Parc Montsouris, le Parc Georges Brassens… Je pense paris dans son ensemble !

MissaParis : Et aurais-tu une bonne adresse à conseiller aux lecteurs de MissaParis ?
Sab Will : Peut-être ce salon de thé  où nous sommes en ce moment-même, “Le Valentin”. Et toutes les curieuses boutiques de ce magnifique passage.
[Passage Jouffroy, dans le 9ème arrondissement.]

MissaParis : Un dernier mot pour MissaParis ?
Sab Will :
Je te souhaite bonne chance et continuerai de lire avec plaisir ton blog pendant encore très longtemps !

Encore mille merci à Sab Will pour cette incroyable rencontre  et la séance photos ! Plus qu’une interview, Sab Will m’a également montré une de ses peintures et sa façon d’attendre derrière une fenêtre pour la bonne photo…
Sab Will un “vrai artiste parisien” à découvrir…

Photos : MissaParis sur une idée de Sab Will.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments on this post

  1. et bien!!!!! missaparis prend du bon temps

    Bénédicte / Répondre
  2. Merci beaucoup pour cette belle rencontre – un vrai plaiser, MissaParis, courage et à bientôt !

    Sab / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*