Découverte des Veillées du Ramadan

Je rentre tout juste d’un joli voyage, en Orient, ou peut-être était-ce à Paris. On ne sait plus très bien. Un savant mélange culturel, culinaire et musical à vous faire frétiller les papilles et les oreilles !

Où ? A l’Institut des Cultures de l’Islam, au 19 rue de Léon, dans le 18ème.

Quand ? Ce soir, le 10 septembre 2010, pour la fête de l’Aïd (fin du Ramadan).

Qui ? Jean-Claude Carrière (conteur, écrivain et scénariste), Abed Azrie (chanteur et compositeur) et Jeanne Cherhal (chanteuse).
Et nous, le public venant de tous horizons…

Quoi ? Un dîner franco-oriental cuisiné par les chefs Stéphane Dubreil et Frédéric Bocquet, et un spectacle arabo-français interprété par le trio d’artistes précités.

Quelques détails sur ce savoureux mélange :

Le premier, entre culture et musique : une magnifique lecture de “Majnoun Layla au Fou d’Elsa”, au son des paroles arabes d’Abed Azrie, de la voix profonde de Jean-Claude Carrière et de celle cristaline de Jeanne Cherhal, des cordes et de l’accordéon.
Quand le public fait silence et profite de ce pure moment de sérénité et de partage des cultures.

Le second, entre culture et cuisine : au menu, tout un repas arabo-français invitant au partage et à la gourmandise !
Un sirop de racines aux épices, un bouillon à agrémenter de neuf ingrédients avec ses voisins de table, un plateau commun de veau à la confiture de roses et épinards au lait accompagnés de sa semoule à partager et à manger avec les mains (ce qui n’est pas si facile pour les occidentaux, habitués aux couteaux et fourchettes !) et une succulente crème de chocolat épicée à l’orange (j’en ai encore l’eau à la bouche !).

Une soirée parfaite de découvertes et d’échanges, avec la bise du cuisinier et celle de Jeanne Cherhal en prime  !

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Comments on this post

  1. Et bè! J’aurai aimé être à tes côtés! Quel plaisir de voir que le mélange des cultures est encore possible! Un grand bravo pour ton article! Et hâte de lire la suite!

    Noha / Répondre
    • Merci Noha !
      Et oui, c’était un grand moment de partage culturel, musical et culinaire, aussi bien grâce aux participants qu’au public.
      C’est un peu ma vision utopique de Paris… qui ne l’était pas ce soir en tout cas !

  2. Un article qui arrive à point dans un contexte où la montée de l’islamophobie fait la une de la presse nationale et internationale.

    Merci Missaparis!

    Nadé / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*