Category Archives: Histoires parisiennes

L’artiste à la volée du métro, un peu de poésie dans ce monde de brutes !

Je suis avec une amie dans le métro. Il est bondé, comme souvent. Un monsieur d’une soixantaine d’années tient un flyer retourné dans la main. Et d’une main approximative, commence à dessiner de la pointe de son stylo feutre.

Il guette son modèle. Une jeune femme au visage rond et aux cheveux attachés en chignon. Il lève les yeux, son crayon se fait plus rapide.

Une station passée, peut-être deux. L’homme s’arrête...

Liberté, Liberté Chérie

FullSizeRender

Quand j’ai décidé de reprendre MissaParis, je voulais de nouveau partager mes coups de cœurs, mes anecdotes et bonnes adresses. J’étais loin d’imaginer que la terrible actualité me conduirait à écrire ce présent article.

Une de mes amies hollandaises m’a écrit « As a writer yourself, […] this must hurt even more. » (Etant toi-même une auteure, […] cela doit blesser encore plus.)...

8 minutes, c’est long…

C’est le temps que j’aurais dû attendre devant le tourniquet, si l’employée de le RATP ne m’avait pas ouvert, après avoir bloqué mon Pass Navigo, passé il y 6 jours exactement à 70 euros par mois. 8 minutes, bloquée devant un fichu tourniquet. J’étais horrifiée. Comment peut-on perdre 8 minutes à Paris ?

Le Petit Garçon Blond du RER

Il est 16h32, je quitte le bureau et monte dans la ligne 14. Nous sommes le 31 décembre 2014 et je n’ai qu’une hâte, rentrer chez moi et faire une sieste avant les festivités de la Saint-Sylvestre. Je trouve une place libre, m’assois et ouvre mon livre du moment, que je commence à dévorer (« Echec et Mat » de Stephen Carter, je vous le recommande !). Puis une femme s’installe à côté de moi, ses deux fils en face de moi. Un grand d’une quinzaine d’années et un petit tout blond, face à moi. Ses yeux bleu clair sortent de sa capuche en fourrure...

Bonne année 2015 ! (Ou le Retour de MissaParis)

« Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir, et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer, et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence, aux vertus négatives de notre époque. Je vous souhaite surtout d’être vous. » Jacques Brel

 C’est par ces mots que j’ai débuté ce blog, il y a 5 ans précisément, le 1er janvier 2010. Et c’est par ces mêmes mots que MissaParis revient, après 450 articles, un an, 6 mois et 7 jours d’interruption...

Paris enneigé, le printemps est encore loin…

20130313-081719.jpg

Paris est sous la neige et c'est partout compliqué : les transports, la route, et simplement marcher... Mais regardez-moi ce blanc majestueux et soyeux, et retrouvez votre âme d'enfant !

“Entendu-Vu-Lu” n°37 : lundi 4 février 2013

14862945-deux-passagers-de-la-voiture-de-metro-en-lisant-le-journal-et-reagissent-differemment-aux-nouvellesVu ce matin dans le métro, cet air satisfait du passager qui, se faufilant entre les autres personnes debout et passant comme si de rien n'était devant une vieille dame, parvient à s'assoir ! L'air triomphant qui dépasse des sacs encombrants, l'air de rien, comme une première victoire face au lundi matin...