Avec Léonardo sur une île pas si déserte que ça… / With Leonardo on an island not so desert…

Chatelêt, 19h18, un vendredi soir. Vous avez couru parce que vous aviez rendez-vous. Rendez-vous avec  Léonardo. “Shutter Island”. Ce titre pourrait laisser présager un vrai moment de bonheur: vous, Léonardo (Dicaprio pour ceux qui n’auraient pas compris), une île déserte… et en fait, vous n’y êtes pas du tout !

Oui, l’île y est, Léonardo aussi. Mais je vous arrête tout de suite: oubliez le “maître du monde”, le Titanic et tout le tralala…

Car l’île est loin d’être paradisiaque, puisqu’elle abrite une prison remplie de psychopathes! Une d’entre eux a disparu, et c’est Teddy Daniels, US marshal (alias super Léo) , et son coéquipier Chuck qui vont être chargés de mener l’enquête. Et c’est un Léonardo Dicaprio brisé par la mort de sa femme, en quête perpétuelle de la vérité qui débarque sur cette île de fous!
Non-dits, secrets, visions, blouses blanches,  machination, l’angoisse qui monte, l’atmosphère pesante, la pression et le sentiment d’enfermement qui se fait de plus en plus lourd…

Chatelêt, 2h17 de film plus tard… Vous ne savez plus très bien qui vous êtes, vous ne savez plus si….

Allez, je ne vous en dis pas plus et vous conseille d’aller voir sur le champ le dernier film de Martine Scorsese. Admirablement bien filmé, une histoire qui vous torture les méninges, un Léonardo plus noir, plus mûr, plus fort… bref, au jeu parfait !
Et vous, vous en avez pensé quoi?

___________________________

Chatelêt, 7:18 pm, Friday evening. You have run because you have a date. A date with Leonardo. “Shutter Island”. This title could make you thinking of a real moment of happiness: you, Leonardo (Dicaprio for those who haven’t understood yet), a desert island… but in fact, that’s not that at all !

Yes, there is the island, Leonardo too. But I’m stopping you right now: forget the “King of the world”, the Titanic and all the bla bla…

Because the island is far from being heaven, because it is a prison full of psychopaths ! One of them disappeared, et it’s Teddy Daniels, US marshal (alias super Leo), and his partner Chuck who are in charge of the investigation.
And this is a Leonardo Dicaprio broken by the death of his wife, in perpetual quest of the truth who arrives on this island of madness !

Unspoken words, secrets, visions, white coats, plot, the growing anxiety, the opressive atmosphere, the pression and the feeling of imprisonment which becomes stronger and stronger…

Chatelêt, 2 hours and 17 minutes of movie later…   You don’t know really who you are any more, you don’t know any more if …

Well, I don’t say more and advise you to go immediately see the last movie of Martin Scorsese. Admirably directed, a story which tortures your brains, a Leonardo darker, more mature, stronger… so, a perfect game !

And you, what do you think ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comments on this post

  1. Leonardo ne t’attendait pas mais moi si ! et j’ai bien fait, tout est bon dans ce film, le scénario, l’atmosphère pesante, la performance de Dicaprio, la gestion de la caméra … un très moment.

    MisterE / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*